Actualité du luxeVICTORIA : le premier sac Hermès à base de matière végétale
victoria-hermes-x-mycoworks

VICTORIA : le premier sac Hermès à base de matière végétale

Victoria : Le premier sac d’Hermès à base de matière végétale

Le 11 mars dernier, Hermès a annoncé une nouvelle version du Victoria à base de matière végétale. Le Sac Hermès Victoria est en Sylvania en Fine Mycelium, toile H plume et veau Evercalf. MycoWorks ne pouvait rêver meilleur partenaire qu’Hermès pour réaliser le premier objet en Fine Mycelium. Le résultat de trois années de travail collaboratif entre Hermès et MycoWorks est l’exemple d’une nouvelle génération de matériaux et d’une approche biotechnologique.

Cofondée en 2013 par Phil Ross et Sophia Wang, la startup américaine MycoWorks, basée à San Francisco, rapproche la mode de la circularité.

Le cuir Sylvana est basé sur leur procédé exclusif de culture de mycélium appelé Fine Mycelium ™. Ce processus utilise la capacité des champignons à se lier à la fois à eux-mêmes et aux matériaux à base de carbone pour produire des structures tridimensionnelles durables. Le cuir Sylvana est une structure cellulaire exclusive qui permet sa résistance, sa durabilité et sa sensation au toucher. Le résultat de ce matériau qui imite les propriétés du cuir est une technologie brevetée.  

Le cuir Sylvana du sac Victoria est fabriqué à partir de champignons et plus précisément à partir de fibres ressemblant à des racines de mycélium dans les champignons. Des déchets agricoles tels que des épis de maïs et des fibres de chanvres sont utilisés pour le cultiver.

Cette solution low-tech peut être cultivée de différentes matières pour différentes textures, motifs et couleurs. Le cuir Sylvana peut contenir des éléments comme des attaches, ce qui permet d’éliminer le besoin de colle ou de couture. Ce cuir est complètement naturel et il se biodégradera à la fin de son utilisation. Le mycélium peut également être transformé en brique.

Le Fine Mycelium est produit dans l’usine MycoWorks en Californie puis il est tanné et fini en France par les tanneurs Hermès pour affiner sa résistance et sa durabilité tout en respectant les normes de qualité Hermès. Le Fine Mycelium est ensuite façonné par les artisans Hermès dans les ateliers Hermès.    

Le sac Victoria d’Hermès en toile, cuire de veau et Sylvania en Mycélium de MycoWorks sera disponible à la fin de l’année.

Crédit photo : COPPI BARBIERI POUR MYCOWORKS

Source : MycoWorks

Co-fondatrice et rédactrice chez LUXURYLAND

Post a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *